skip to Main Content
Menu

Who sings the queer island body?

Exposition : 3 au 25 mars 2023
Vernissage et visite guidée de la galerie avec l’artiste : 2 mars à 18 h
Ruche d’art avec François Morelli (en présentiel) : 4 mars de 10 h 30 à 13 h

Les espaces insulaires ont historiquement été représentés comme étant des espaces vides, sauvages, pourvus d’une nature immaculée, à l’entière disposition d’entreprises et de transactions coloniales. Dans cette nouvelle exposition interdisciplinaire, Kama La Mackerel réclame la souveraineté des îles comme une force décoloniale et spirituelle en lien avec son corps queer/trans. Rassemblant la poésie, la photographie, la vidéo, le textile et les univers sonores, Who sings the queer island body? active les mémoires ancestrales, géologiques et écologiques pour offrir une nouvelle cartographie du devenir de la souveraineté des îles.

Kama La Mackerel (they/them) est un artiste multidisciplinaire mauricien-canadien, éducateur, médiateur culturel, écrivain et traducteur littéraire qui vit et aime à tio’tia:ke (Montréal), au Canada. Leur travail est fondé sur l’exploration de la justice, de l’amour, de la guérison, de la décolonialité et de l’autonomisation individuelle et collective. La pratique artistique de Kama s’étend au textile, au visuel, à la poésie, au numérique et à la performance ; leur travail est à la fois narratologique et théorique, à la fois personnel et politique. Convaincu que les pratiques artistiques ont le pouvoir de renforcer la résilience, de guérir et d’agir comme des formes de résistance au statu quo, leur travail articule une praxis anticoloniale à travers la production culturelle.

Kama a déménagé à tio’tia:ke (Montréal) en 2012, où ils ont depuis développé une pratique artistique multidisciplinaire et communautaire. Créateur et animateur de GENDER B(L)ENDER : scène ouverte queer (2013-18), Kama a généré une pierre angulaire de la scène de performance queer de Montréal où, sur une période de 5 ans, ils ont présenté plus de 650 performances de plus de 300 artistes et collectifs de Montréal et d’ailleurs. Ils ont également été commissaires et hôtes de The Self-Love Cabaret : l’amour se conjugue à la première personne (2012-16), résistance//résidence (2012), Home Invasion : Queers Shaking the foundations of all White Houses (2015), Contemporary Poetics of Trans Women of Colour (2016-18), SPEAK B(L)ACK : a Black History Month Spoken Word Show (2016-19), Voix et Résiliences (2019) et Qœur-à-Qœur (2020). En 2016, a été nommée parmi les 9 artistes dont le travail fait une différence au Canada par CBC/Radio Canada.

www.lamackerel.net/bio/

 

                         

Soutenez votre centre

L’enseignement des arts fait
une différence. Aidez-nous à
bâtir une communauté créative!

Back To Top